Alexis Bérar

Né en région parisienne, Alexis Bérar vit et travaille à Grenoble depuis 1994 et est représenté par la galerie en ligne Pygmaphore.

De sensibilité naturaliste, il arpente les montagnes depuis son enfance. Après des études de géographie, il aborde le milieu de la production musicale et collabore avec différents labels. Tour à tour directeur artistique, programmateur, musicien, il aborde la photographie dans ce cadre.

Parallèlement, il suit les alpagistes plusieurs saisons durant. Autodidacte, il lie la photographie à ses différents travaux et commence une écriture plus intime comme la série Un havre ou le corpus de séries de Poétique d’une estive dans lequel figure Montagneland.

Si son travail s’inscrit dans une veine qui tend à documenter le réel, la poésie qui se dégage de ses travaux sonne comme une évidence.

Lors des Rencontres Franco-Italiennes de la Photographie 2016, sa série Des Circonférences sensibles est présentée à la Plateforme. Il est également exposé au Castello Visconte à Legnano pour le Festival Européen de la Photographie 2016 organisé par les Archives de la Photographie Italienne.

Revue de presse
Les accidents du réel d’Alexis Bérar, Le Petit Bulletin, avril 2017
Alexis Bérar aux frontières du réel, Le Petit Bulletin, octobre 2015